A new approach to unlocking private finance for climate and the SDGs in Egypt & Morocco

Published March 2022

This paper is the product of a UN Environment Programme Finance Initiative (UNEP FI) Reflective Cycle which investigated how a holistic and more locally driven approach to the SDGs (as per UNEP FI’s Holistic Impact approach) could unlock private sector solutions and private finance for climate change and other SDG-related topics in the Middle Eastern and North African region. This process, which was conducted in Egypt and Morocco, combined desk-top research with a series of dialogues with experts and decision-makers from public and private entities from both countries.

This research was carried out with support from the “SDG Climate Facility Project”, led by the United Nations Deveopment Programme (UNDP) in partnership with the League of Arab States, the Arab Water Council, UN Office for Disaster Risk Reduction (UNDRR), UN-Habitat, World Food Programme (WFP), and UNEP FI. It has benefited from the invaluable financial contribution by the Swedish Government through the Swedish International Development Cooperation Agency (SIDA).

Download the report in English

 

Ce document est le résultat du cycle de réflexion initié par l’Initiative financière du Programme des Nations Unies pour l’environnement (UNEP FI) qui a étudié comment une approche holistique et plus locale des ODD (conformément à l’approche d’impact holistique de l’UNEP FI) pourrait débloquer de nouveaux financements privés pour le climat et pour d’autres projets liés aux ODD dans la région de l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient. Ce processus, qui a été mené en Égypte et au Maroc, a combiné une recherche documentaire avec une série de dialogues menés avec les experts et les décideurs des entités publiques et privées de ces deux pays.

Cette recherche a bénéficié du soutien et s’est inscrit dans le cadre du projet régional “SDG Climate Facility Project”, dirigé par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en partenariat avec la Ligue des États Arabes, le Conseil Arabe de l’Eau, le Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophe (UNDRR), ONU-Habitat, le Programme alimentaire mondial (PAM), et UNEP FI. Il a bénéficié de la contribution financière inestimable du gouvernement suédois par le biais de l’Agence suédoise de coopération internationale au développement (SIDA).

Télécharger le rapport en français

Facebooktwitterlinkedin